0

candidats

Stage Identification des continuités écologiques et paysagères du Grand Rovaltain

Cermosem - Université Grenoble Alpes à Mirabel (07)

Thème du stage :

Identification des continuités écologiques et paysagères et évaluation de la perméabilité du du Grand Rovaltain

Organisme porteur : Cermosem – Université Grenoble Alpes

Durée du stage et période souhaitée : 6 mois (entre février et septembre 2019)

Lieu de stage : Cermosem – Domaine Olivier de Serres • 1064 chemin du Pradel • 07170 Mirabel Localisation

Contexte :
Ce stage s’inscrit au sein de l’action « Identification des continuités écologiques et paysagères et évaluation de la perméabilité du vignoble du Grand Rovaltain » portée par le Conservatoire d’espaces naturels Rhône-Alpes (Cen) pour 2 ans (2019-2020), en partenariat avec le Syndicat mixte Grand Rovaltain, l’INAO, le Syndicat des Côtes du Rhône, les chambres d’agricultures 07 et 26, la LPO et le Cermosem, dans le cadre du contrat vert et bleu Grand Rovaltain (Ardèche-Drôme). Ce dernier étant un outil opérationnel inscrit dans la politique régionale en faveur de la biodiversité et visant à répondre aux objectifs de la trame verte et bleue (TVB) et du Schéma Régional des Continuités Ecologiques (SRCE – actuel SRADDET).
Dans cette action, le Cermosem, antenne de l’université Grenoble Alpes en Ardèche, aura pour mission l’accompagnement technique et méthodologique du volet cartographique.

Problématique :
L’organisation des paysages viticoles influence la répartition et la dynamique de la biodiversité. Il est reconnu que des paysages “homogènes” peuvent constituer un facteur limitant à la présence et aux déplacements de certaines espèces. Bien que l‘échelle de la parcelle cultivée bénéficie aujourd’hui d’un grand intérêt dans l’amélioration des pratiques plus respectueuses de l’environnement, une réflexion plus globale à l‘échelle des paysages viticoles est nécessaire en vue d’améliorer et préserver les continuités écologiques.
L’action vise plusieurs objectifs :
Evaluer les perméabilités écologiques des vignobles
Identifier les continuités écologiques au sein des aires délimitées des appellations du Grand Rovaltain afin d’identifier les ruptures écologiques et améliorer les continuités
Disposer d’un outil d’aide à la décision dans le cadre des opération d’aménagement et de planification territoriale (PLU, PLUi, …) Identifier et caractériser les continuités écologiques au sein des parcelles cultivées (Infrastructures agro-écologiques – IAE) et les zones favorables à la biodiversité hors surfaces productibles (rang et inter-rang) Former et accompagner les exploitants agricoles à l’identification et la caractérisation de la qualité des IAE (auto-diagnostic)
Conseiller aux exploitants viticoles des actions de préservation/améliorations des IAE
Sensibiliser la profession viticole aux intérêts des IAE sur les exploitations agricoles

Contenu du stage :
Ce stage s’inscrit dans la phase initiale d’analyse de l’occupation du sol des Aires Parcellaires Délimitées (milieux, naturels, semi-naturels, agricoles et urbanisés) et identification des continuités écologiques et aura pour objectifs :
La réalisation d’une cartographie des continuités éco-paysagères au 1/25 000ème sur une surface d’environ 8000 ha selon la méthodologie utilisée dans le projet “Continuités éco-paysagères de l’Ain reconnues d’intérêt départemental” (https://www.cen-rhonealpes.fr/wp-conten … eTVB01.pdf) ;
Détermination des fonctionnalités des corridors et des infrastructures agro-écologiques (discontinuités ou rupture) selon quelques espèces cibles (déterminées en comité de pilotage) ;
Création d’un outil « opérationnel » d’aide à la décision (connaissance, compréhension, préconisations) pour l’accompagnement des politiques publiques d’aménagement dans la préservation/restauration des corridors au sein des paysages viticoles.
Afin de répondre à ces objectifs, une méthodologie utilisant les outils de la télédétection (type classification supervisée ou orientée objet…) visant à optimiser l’inventaire des milieux, puis à sa mise en œuvre sur l’ensemble du territoire d’étude devra être construite.

Compétences :
Niveau Bac +4 ou +5 (Master I ou II)
Maîtrise des outils SIG et traitement d’image
Solides connaissances en télédétection et traitement d’images
Connaissances souhaitées en biologie, écologie du paysage, continuités écologiques, agriculture et viticulture
Autonomie, rigueur

Indemnisation : environ 550€/mois + Frais de déplacement remboursés (indemnisation et frais de missions appliqués selon le barème en vigueur).
Véhicule personnel et permis B obligatoires. Possibilité de logement sur place.

Candidatures en ligne : CV + Lettre de motivation à l’attention de Nicolas Robinet
avec pour objet du mail : « stage vignoble du Grand Rovaltain »
Réponse souhaitée avant le 15 décembre 2018



« Retournez à la catégorie
Cette offre d'emploi est-elle fausse, incorrecte ? Signalez-le !   
Recommender à un ami
Publiée à 06-11-2018
Vue : 94 fois